Ensemble pour sortir du lot !

Pour exister depuis 20 ans, un éditeur doit produire des livres attractifs et de qualité.

Être présent dans les différents points de vente et dans la presse, en concurrence chaque mois avec plus de 9000 titres, demande une réelle capacité à se distinguer.

Depuis 1999, nous le faisons avec succès.

Cette capacité à se distinguer, nous la mettons à votre service !

Nos lecteurs... vos clients

La littérature et les médias ont colonisé un nouvel univers : le web ! Et force est de constater que nos lecteurs s’y plaisent bien !

En qualité d’éditeur, nous avons un savoir-faire, mais surtout des auteurs et des milliers de pages de contenu.

Nous sommes donc passés du papier aux sites web et nous avons créé des sites où les visiteurs viennent d’eux-mêmes pour se distraire, apprendre, s’informer.

Nous ne croyons pas à l’internet payant. Pour fonctionner, le web doit avoir de bon contenu et être gratuit pour nos lecteurs… pour vos clients.

L'équipe qui s'occupera de tout pour vous

  • Un webmaster
  • Deux graphistes
  • Deux chargées des relations presse et de la promotion réseaux
  • Cinq rédacteurs pour adapter les milliers de pages de contenus de livres au web et pour en créer du neuf
  • Trois commerciaux
  • Une équipe qui travaille dans les médias depuis 1987 avec des partenaires reconnus internationalement comme Hachette, Fernand Nathan ou encore Albin Michel.
  • Des experts issus de domaines aussi divers que le journalisme, les lettres, l’Histoire, les sciences, la communication, le graphisme, le marketing.

Alain Jourdan a la chance d’être entouré d’une équipe de collaborateurs dynamiques et qualifiés, qu’il recrute pour leurs qualités humaines et leurs compétences.

Qui est Alain Jourdan ?

Alain Jourdan est d’abord devenu professeur d’Histoire, mais l’envie de bouger, de créer et de vendre s’est rapidement emparée de lui.

Il quitte alors le chemin tout tracé de la carrière « académique » pour commencer le dur apprentissage de la vente en faisant du porte-à-porte pour placer non pas des encyclopédies, mais des assurances vie.

Après quelques mois de cette difficile et fantastique école de vie et de commerce, et après avoir renoncé à entrer dans une boîte de pub, il est engagé – un rêve qu’il croyait impossible – dans une des plus vieilles maisons d’édition de Belgique, les éditions Labor Nathan, fondées en 1918.

Ses expériences pédagogiques et commerciales lui permettent de travailler comme délégué pédagogique et, ainsi, de vendre les nouvelles méthodes d’apprentissage dans les écoles.

Après quelques années et des chiffres de ventes qu’il faut croire bons, il est nommé directeur commercial, puis directeur général de cette société qui, à l’époque, compte une trentaine de personnes.

Fin 1999, il décide de voler de ses propres ailes et de se lancer seul dans l’aventure commerciale en créant à la fois sa maison d’édition, les éditions Jourdan, et sa structure de commercialisation, JLC Diffusion.

Avec un premier gros contrat commercial, les éditions Magnard, à Paris, en font le secteur scolaire et parascolaire du groupe Albin Michel. Il peut alors engager ses deux premières commerciales.

Des voyages incessants à Paris pour démarcher de nouveaux contrats, un chiffre d’affaires qui se développe, des participations dans des sociétés à la fois d’édition et de commercialisation feront rapidement monter le nombre d’employés à plus d’une quarantaine, dont une dizaine de commerciaux.

Il y a quelques années, sentant la concurrence d’Amazon arriver pour les libraires traditionnels, il se désengage de la commercialisation pour ne plus se consacrer qu’à l’édition et à la promotion de ses propres ouvrages, avec des sociétés et des bureaux à Paris pour la France, la Suisse et le Québec, à Waterloo pour la Belgique francophone et à Anvers pour la Belgique néerlandophone et les Pays-Bas.

Alain Jourdan est toujours à l’écoute des changements, du marché et des habitudes, ce qui lui permet d’être le dernier éditeur important de Belgique francophone. Partant du principe que la démarche de création au niveau des contenus reste la même, il décide de se développer sur le web.

Les contenus sont là, ils sont simplement adaptés et diffusés sur d’autres supports comme les sites web, les ebooks ou encore les applications.